Petit (tout petit) billet d’une instit’ en colère !


Voilà, comme à chaque fois, je tombe dans le panneau. Je sais bien pourtant que je me fais du mal, que je vais encore une fois « pisser dans un violon ». Mais je ne peux m’en empêcher, c’est plus fort que moi !

Oui, quand on attaque ma profession ou que l’on veut m’apprendre mon métier, je montre les dents, je sors l’artillerie lourdes à base d’arguments étayés, d’une expérience au-delà de la décennie, de la réalité du terrain. Et je pense même être assez pédagogue (tiens, serait-ce possible ?).

Pourtant… Pourtant je me heurte parfois à des gens qui apparemment savent mieux que moi ce que je vis, vois, déplore, aime depuis plus de 10 ans.  Il est vrai qu’avoir été soi même élève un jour permet de connaître tous les rouages du métier et d’être un spécialiste de toute forme de pédagogie. Un peu comme le patient et son médecin :  j’ai par exemple subi 6 opérations avant mes 6 ans et je dois bien avouer que je maîtrise à la perfection toutes les subtilités de la chirurgie réparatrice (ah non en fait, ça ne marche pas dans ce sens là).  Et je ne vous parle même pas de ceux qui ont « un-e ami-e  prof’ qui leur a dit que »… (Énervée, moi ??? Meuh non…)

En fait je n’ai plus envie de justifier de ma motivation, de mon engagement, du travail important que je fournis (enfin jusqu’à la prochaine fois). J’ai la conscience tranquille.

J’en ai juste ras le bol, la casquette,marre, plein le dos, le cul, la nénette (rayez la mention inutile) que tout soit prétexte à nous descendre en flèche. Il existe même chez certains une forme de jubilation à le faire, un peu comme s’ils avaient un radar « sujet pour casser du prof » qui clignote au dessus de leur tête à chaque nouvelle actu. Qui aurait cru d’ailleurs que l’Eclipse en ferait partie ? Perso, je n’aurais pas parié un kopeck là dessus…

Y’a-t’il  beaucoup de professions autant décriées que la nôtre ? Devons-nous sans cesse subir le feu des critiques comme de bons petits soldats sans réagir ? Est-ce si dur d’accepter que les quelques « brebis galeuses » de l’Education Nationale ne représentent pas l’ensemble du corps enseignant ? Est-ce si compliqué de temps en temps de nous foutre la paix ?

 

signature

Publicités

6 réflexions sur “Petit (tout petit) billet d’une instit’ en colère !

Dites moi tout !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s