53 billets en 2015 : c’est l’histoire d’une petite fille #14


logo 53 billets

 

C’est l’histoire d’une petite fille née avec l’été il y a bientôt 34 ans. Venue au monde sans heurt, elle est la deuxième d’une famille dont la petite soeur arrivera 6 ans plus tard.

C’est l’histoire d’une petite fille qui malgré elle fera pleurer sa maman, une maman se sentant coupable d’avoir laissé sur elle cette tache indélébile. A tort.

C’est l’histoire d’un parcours de 6 ans dans les hôpitaux, d’opérations en rendez-vous chez le chirurgien, de pansements enlevés avec douleur, de cris mais aussi de sourires, de rencontres, d’un médecin devenu son idole.

C’est l’histoire d’une petite fille qui vit bien avec cette marque qui fait partie d’elle depuis toujours comme le nez au milieu de la figure, comme les 5 doigts d’une main.

C’est l’histoire d’une adolescente puis d’une femme qui en oublie même son existence, sans doute parce qu’elle a eu la chance d’être marquée sur la cuisse droite et non sur le visage comme cet autre garçon de l’hôpital dont elle a oublié le prénom.

C’est l’histoire d’une tache sur son corps, un nævus pileux géant, une marque dont elle n’a même pas une seule photo et dont il ne reste aujourd’hui qu’une cicatrice. Elle pourrait disparaître, la chirurgie réparatrice aidant. Mais elle restera sans doute toujours là, et c’est bien comme ça.

C’est l’histoire d’une  femme qui dans son petite malheur a finalement été épargnée et qui se dit qu’elle a eu beaucoup de chance de ne pas être plus touchée que ça.

C’est l’histoire d’une femme qui sait qu’elle n’est pas tout à fait comme les autres et qui aujourd’hui a envie de parler de tous ces autres qui n’ont pas eu sa chance et qui grâce à ce billet se promet d’agir enfin un peu.

Capture écran association naevi

Capture d’écran faite sur http://www.naevi.com

Prenez le temps d’aller sur le site – en cliquant sur l’image – pour comprendre, partager, peut être même agir. Il était temps pour moi de le faire.

signature

Publicités

12 réflexions sur “53 billets en 2015 : c’est l’histoire d’une petite fille #14

    • On dit souvent que je ne suis pas « chochotte » et résistante à la douleur, ça vient sans doute de là. C’est peut être ça ma force.
      Merci en tout cas d’avoir pris le temps de découvrir.

      J'aime

    • Je n’étais pas partie là dessus au départ et puis, je me suis dit pourquoi pas. Je dois une partie de ma force à cette petite fille là. Et puis c’est important de donner à ma toute petite échelle un peu de visibilité à cette association.

      Aimé par 1 personne

  1. Pingback: PIVOIBULLE’S WEEK | Miss Pivoibulle

  2. Pingback: Ceci est un message personnel… #4 – Dans mon Bric à Brac en Vrac, il y a …

Dites moi tout !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s