Instantanés de maîtresse (remplaçante) #2


rubrique instantanés

 

S’il y a bien un métier où chaque jour est diffèrent du précédent et de celui à venir, c’est bien celui d’enseignant. Ceci est encore plus vrai quand l’enseignant(e) en question est amené(e) à bouger très souvent et donc de côtoyer un très grand nombre d’élèves. Je suis cette enseignante, je suis titulaire remplaçante, un poste choisi et non subi et qui pour l’instant correspond à mes attentes. Je me suis donc dit qu’il serait drôle de partager avec vous quelques anecdotes, quelques instantanés de mon quotidien professionnel. Et dans ce domaine les enfants sont une source intarissable !

***

Depuis presque 3 mois je remplace une collègue dans une classe de Petite Section. Et autant vous dire qu’avec 30 enfants de 3 ans au quotidien, je ne m’ennuie pas.

Je vis parfois des moments très tendres comme ce jour où E. dans un élan d’affection spontanée me fait un énorme câlin alors que je lis une histoire. Ni une, ni deux, c’est bientôt toute la classe qui se retrouve dans mes bras avec ici ou là des « ze t’aime maîcresse », « bisous maîcresse », « pousse toi A., z’ai plus de piace moi » « Mais c’est maîcresse qui prends toute la piace… »  (et oui, j’ai volontairement omis les nez qui coulent et qui se frottent à mon épaule…) Et non, je n’insisterai pas sur la délicate allusion à ma généreuse personne.

Il m’arrive de retenir un fou rire  quand G. me raconte sa sortie du mercredi : il a bien du mal à se souvenir du lieu de la promenade mais il n’a pas oublié un détail important,  son papa se fâchant contre « le monsieur dans la voiture qui lui cassait les nouilles » (ouf, papa a bien rattrapé le coup – et oui, les enfants sont des éponges et de vraies balances aussi).

D’autre fois je suis touchée en plein coeur (ou presque hein) quand N. regarde avec insistance mon nez et le grain de beauté qui va avec et finit par lancer : « Maîcresse, pourquoi tu t’es mis un nez de sorcière ? » C’est pour mieux t’ensorceler mon enfant ! Euh…  comment te dire ma puce…

Il y a aussi ces petits bavards qui te font des discours à rallonge comme E. : « Bin mon papa il a une montre et il regarde pi il dit – il est une heure, il est deux heures, il est et quart, il est et demi, il est minuit. Ouais il connait tous les prénoms des heures ! » (pour l’anecdote ce petit, dans le privé, c’est aussi mon fils).

Et puis il y a ce petit moment de jubilation intérieure quand une maman qui ne m’apprécie guère (pour « je ne sais quelle » obscure raison) donne à son fils le bouquet de jonquilles fraîchement cueillies la veille en lui disant – « Tiens, donne à Lucette (mon Atsem) » avec ce petit air de « nananère, c’est pas pour toi ! » – et que celui-ci  lui répond alors « Mais non maman, ze t’ai dit que c’était pour maîcresseuh ! » Mouahahahaha !

***

Finalement, c’est en me remémorant ces petits instantanés de ma vie d’instit’ que je relativise la fatigue quotidienne pour n’en garder que la richesse des échanges avec ces petits êtres en devenir.

A bientôt pour d’autres instantanés !

signature

Publicités

4 réflexions sur “Instantanés de maîtresse (remplaçante) #2

Dites moi tout !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s