Vaincue par KO…


Demain je reprends le chemin de l’école…

Je sors de 2 semaines de vacances, je devrais donc être en pleine forme, reposée, le teint frais, l’œil aguérri, prête à en découdre avec 30 petits monstres de 3 et 4 ans.

Pourtant je me sens juste épuisée, éreintée, à bout de force bref littéralement  LESSIVÉE…  (un grand merci  à mon dictionnaire des synonymes sans qui cette phrase n’aurait jamais pu voir le jour). J’ai l’impression d’avoir participé à un championnat de boxe où j’aurais enchaîné les défaites par KO et où chaque match se serait conclu par une franche accolade avec chacun de mes adversaires, me félicitant au passage pour ma pugnacité..

tumblr.com

tumblr.com

Et je dois bien l’avouer, j’ai un peu honte… Ce ne sont que des poids plumes : 17 kg pour le plus vieux, 13 kg pour la plus jeune. Nous ne jouons définitivement pas dans la même catégorie. Pourtant ils m’ont eu à l’usure. Ils excellent dans l’art de l’esquive; ils font preuve d’une endurance sans faille; ils savent user avec brio de leurs mains, leurs voix, leurs mots pour me faire plier. Ils ont su se relayer pour qu’à aucun moment je ne puisse reprendre mon souffle. La nuit elle même était devenue compliquée, comme une occasion supplémentaire de revivre mon match mentalement et d’analyser mes failles pour mieux préparer le prochain affrontement…

linkza.net

linkza.net

Alors ce soir, je vous l’avoue, j’aurais besoin d’un bon coach me tenant par les épaules, me jetant du bord du ring une serviette, histoire d’éponger un peu toute cette fatigue, cette lassitude…

Ah on me dit dans l’oreillette que ça ne va pas être possible et qu’il va falloir me sortir les doigts du *bip* pour reprendre le dessus et enchaîner à nouveau les victoires. Non, sans rire, je n’y avais pas pensé ! Et puis mes doigts j’en fais bien ce que je veux soit dit en passant mais là n’est pas le sujet.

A moins que…

Et si mes victoires étaient tout simplement de survivre à chaque nouvelle journée ? Ca me semble possible ! Parce que, je dois bien le reconnaître, mes adversaires, aussi puissants soient-ils, sont aussi et surtout d’adorables petits combattants  qui cherchent sans doute maladroitement à passer le plus de temps possible avec moi, à se rendre indispensables à ma vie, peu importe le moyen utilisé. Alors oui, j’en bave, je prends des coups mais je les aime tellement ces accolades d’après combat.

Prochaine étape, y arriver en laissant les gants au vestiaire !

 

NB : cet article est une figure de style, purement métaphorique. Aucun kangourou, enfant, parent n’a été blessé pour les besoins de ce billet.

signature

Publicités

6 réflexions sur “Vaincue par KO…

Dites moi tout !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s