53 billets en 2015 : la dernière fois qu’on m’a dit merci. #24


logo 53 billets

 

Je dois vous avouer un truc. Cette semaine je pensais bien ne rien publier, pas le moral, pas vraiment d’idées intéressantes…

Rho et puis zut alors (pour de vrai, j’aurais volontiers utilisé d’autres mots mais comme  je suis une fille qui a de l’éducation, je me suis abstenue), je ne pouvais décemment pas faillir à ma mission… Oui,  vous savez, celle qui consiste à publier au moins un article par semaine dans le cadre de ce rendez-vous. En fait, ça m’agaçait profondément de devoir admettre mon échec (Il me reste encore un peu de dignité).  Alors hier soir, entre deux deux « re-visionnage »  de Banshee (oui, ça se dit (ou pas) ) , j’ai cherché, cherché, cherché… En vain.

Flûte alors, y arriverais-je un jour ? Ce chenapan de manque d’inspiration aurait-il encore frappé ? Quel sacripant ! (Tintin, sors de ce corps !)

Et puis cet après-midi, après la classe, j’ai reçu ce papa et cette maman pour parler de leur fils, un petit bout super intéressant pour qui j’ai un attachement particulier. Sa grande soeur et son grand frère ont un parcours scolaire très chaotique et pour leurs parents ce n’est pas toujours  simple à vivre. Ils en ont subi des rendez-vous, des rencontres parents-profs faîtes de désillusions, de déceptions et de découragements… Il fallait donc absolument que je les vois pour leur dire (crier)  :

VOTRE FILS VA BIEN, VOTRE FILS A TELLEMENT GRANDI, IL ME SURPREND CHAQUE JOUR UN PEU PLUS, C’EST UN PLAISIR DE LE VOIR ÉVOLUER AU QUOTIDIEN !

Je ne leur ai pas menti pour alléger leur peine, je n’ai pas édulcoré mon propos pour leur faire plaisir, j’ai simplement été honnête. Alors quand à la fin de notre long entretien, j’ai lu sur leurs visages une forme d’apaisement et vu s’afficher deux beaux sourires qui en disaient long, je me suis sentie utile, un peu. Je me suis dit que, au moins pour ces moments-là, continuer à faire ce boulot en valait vraiment la peine !

Et puis, je leur ai tenu la porte en lançant au passage un « à demain » chaleureux. La maman s’est alors retournée et m’a dit:

 MERCI.

Mais de rien Madame, vraiment, de rien. Merci à lui !

signature

Publicités

3 réflexions sur “53 billets en 2015 : la dernière fois qu’on m’a dit merci. #24

  1. Oh que oui je comprends…. Cette année j’ai Bryan dans ma classe. Bryan qui terrorisait son ancien prof, Bryan qui était toujours puni chez moi !!!
    Cette année c’est nickel, il est adorable, concerné, attentif et serviable. Quand j’ai dit ça à la maman elle a été surprise puis soulagée.
    Je kiffe

    J'aime

  2. Pingback: Une parole bienveillante envers soi… #5 – Dans mon Bric à Brac en Vrac, il y a …

Dites moi tout !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s