53 billets en 2015 : les couleurs de ma vie #25


 

logo 53 billets

Cette semaine j’ai eu envie de vous parler des couleurs de ma vie à travers une petite sélection de chansons qui pourraient chacune à leur façon parler un peu de celle que je suis parfois, de celle que j’ai été et que je suis peut être encore, de ce que j’ai pu ressentir à certaines périodes de mon existence :

FLEUR BLEUE :

Je l’avoue je suis parfois fleur bleue. Et quand je suis dans les bras de mon homme la vie me semble moins sombre, un peu plus rose. Oui, ce n’est pas très original mais il faut savoir reconnaître l’évidence quand elle s’impose à vous.

Quand il me prend dans ses bras, il me parle tout bas, je vois la vie en rose.

TIMIDE :

J’ai longtemps été quelqu’un de très timide. J’ai mis beaucoup de temps à trouver l’homme de ma vie, en partie à cause de cet aspect de ma personnalité. J’avais beaucoup de mal à exprimer mes sentiments alors quand il s’agissait de parler d’amour, je vous laisse imaginer mon désarroi. Les mots me semblaient presque inutiles tant ils pouvaient être maladroits. Bon j’ai quand même rencontré mon homme, peut être parce que nous avions cela en commun. Aujourd’hui j’ai changé et je suis un vrai moulin à paroles qui déverse son amour à tout-va (ou presque) !

Je lui dirai les mots bleus, les mots qu’on dit avec les yeux. Parler me semble ridicule. Je m’élance et puis je recule.  Devant une phrase inutile qui briserait l’instant fragile d’une rencontre, d’une rencontre…

IDÉALISTE :

Je suis une indécrottable idéaliste même si j’ai parfois quelques doutes sur les valeurs que je porte ou plutôt sur la possibilité de les mettre en oeuvre dans la société dans laquelle nous vivons. Pourtant j’ai envie de croire que cette fameuse société peut s’améliorer juste par la force des valeurs humanistes que nous portons. Certains pensent que la réalité est tout autre. Je pense que c’est à nous de modifier cette réalité justement. Alors j’ai choisi ce titre, non pas parce que je suis une communiste convaincue, mais parce qu’elle porte en elle un message fort, une volonté d’aller de l’avant, de changer les choses pour être plus heureux.

On aura du temps pour rire et s’aimer. Plus aucun enfant n’ira travailler. Y aura des écoles pour tout l’monde, que des premières classes, plus d’secondes. C’est la fin de l’histoire, le rouge après le noir.

FRAGILE :

Je suis une fille fragile, toujours sur le fil. Cette fragilité, que je domine aujourd’hui la plupart du temps, m’a conduit il y a quelques années à penser que la vie ne valait plus la peine d’être vécue. Ce côté sombre fait clairement partie de moi mais je l’apprivoise chaque jour un peu mieux et j’ai bon espoir qu’un jour il ne soit plus qu’un lointain souvenir.

Je regarde en moi et je vois que mon coeur est noir. Je vois ma porte rouge et elle a été peinte en noir. Peut-être qu’alors je disparaîtrais et je n’aurais pas à faire face aux faits. Ca n’est pas facile de faire face quand tout ton monde est noir.

ENJOUÉE :

Oui, je ne suis pas qu’une fille torturée. Il m’arrive même souvent de trouver la vie sympa et assez amusante. Alors quand je vais vraiment bien, je me dis que ce serait cool de vivre dans un sous-marin jaune et de partir vers le soleil !

Alors nous levâmes l’ancre pour le soleil, jusqu’à arriver à la mer verte. Et nous vécûmes sous les vagues dans notre sous-marin jaune.

signature

 

Publicités

5 réflexions sur “53 billets en 2015 : les couleurs de ma vie #25

  1. Pingback: Ma petite liste de belles chansons #9 – Dans mon Bric à Brac en Vrac, il y a …

Dites moi tout !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s