Petit guide pour mieux lutter contre les préjugés sur la toile


Hoax, fake, informations tronquées, réinterprétées… le web regorge de ces publications diffusées très largement sur la toile, par le biais des réseaux sociaux la plupart du temps, souvent destinées à stigmatiser ou provoquer une forte émotion (peur, hilarité, haine, consternation, colère, dégoût…), sans mention de l’auteur, ni des sources. Si parfois elles sont simplement le fait de petits plaisantins à l’humour douteux et voulant faire le buzz, d’autres sont produites par des groupes aux idées plus que nauséabondes dans le but évidement de faire passer un message plus que discutable, leurs cibles favorites étant les immigrés, les femmes, la communauté LGBT  et les pauvres. C’est d’ailleurs sur ce dernier point, l’information comme mode de propagation des préjugés, que portera l’essentiel de mon article en essayant de trouver des pistes et des outils pour démonter ces informations erronées et détournées.

  • Un peu de vocabulaire pour commencer :

Préjugé :

Jugement sur quelqu’un, quelque chose, qui est formé à l’avance selon certains critères personnels et qui oriente en bien ou en mal les dispositions d’esprit à l’égard de cette personne, de cette chose. / Opinion adoptée sans examen, souvent imposée par le milieu, l’éducation. (Source : Larousse.fr)

LGBT :

De l’anglais LGBT, lui-même sigle de « lesbian, gay, bisexual and transgender » dont la traduction littérale en français donne le même ordre : lesbien, gay, bisexuel ou transgenre. (Source : Wiktionary.org)

Hoax :

Un hoax est une information fausse, périmée ou invérifiable propagée spontanément par les internautes. Les hoax peuvent concerner tout sujet susceptible de déclencher une émotion positive ou négative chez l’utilisateur : alerte virus, disparition d’enfant, promesse de bonheur, pétition, etc. Ils existent avant tout sous forme écrite (courrier électronique, message dans un forum, etc.) et contrairement aux rumeurs hors ligne incitent le plus souvent explicitement l’internaute à faire suivre la nouvelle à tous ses contacts, d’où une rapide réaction en chaîne. (Source : hoaxkiller.fr)

 

  • Quel genre de préjugés sont diffusés ?

Ces messages concernent essentiellement les immigrés, les étrangers, les pauvres, la communauté LGBT et les femmes. Ils diffusent des préjugés raciaux, religieux, sexistes, de classes ou encore sur l’orientation sexuelle qui peuvent être source de discrimination, de stigmatisation et d’exclusion.

Quelques exemples de préjugés :

« les pauvres ne veulent pas travailler »,  « les étrangers volent le travail des Français », « les femmes privilégient leur vie de famille à leur travail », « les gays sont efféminés », « les lesbiennes s’habillent en mec »… la liste est longue…

  • Quelles sont ceux qui les diffusent ?

Potentiellement tout le monde. N’importe qui peut devenir un maillon de la chaîne de diffusion.

  • Et ceux qui les produisent ?

N’importe quel citoyen lambda peut lancer un hoax, une rumeur, une fausse information pour peu qu’il ait un réseau suffisamment étoffé pour diffuser.

Il existe aussi de nombreux sites conspirationnistes, confusionnistes,  d’extrême droite… grands pourvoyeurs de ce genre de publications et qui sont d’ailleurs recensés sur cet article de L’Express (la liste est bien évidemment non-exhaustive) :

L’ANNUAIRE DES SITES « D’INFAUX » 

  • Dans quel but ? 

Il s’agit d’inonder le web de fausses informations pour mieux parasiter l’information réelle et vérifiable, de monter les différentes communautés les unes contres les autres, de faire douter et instaurer un climat de paranoïa, le tout permettant de diffuser une idéologie sous-jacente.

  • Et notre responsabilité dans tout ça ?

Participer à la chaîne de diffusion c’est être responsable. C’est en propageant ces préjugés que nous encourageons des comportements discriminatoires, stigmatisants et parfois criminels (appel et incitation à la haine, tenue de propos racistes…).

  • Comment lutter contre les préjugés ?

Lutter contre les préjugés est finalement assez simple et c’est une bonne prévention face à toute forme de haine en devenir. Il suffit de ne pas tout prendre pour argent comptant et faire preuve d’esprit critique, vérifier les sources, faire une investigation plus poussée (les moteurs de recherches sont nos amis), se renseigner auprès de professionnels ou d’associations.

  • Quelques ressources :

– Hoaxbuster et Hoaxkiller, mes deux références ultimes pour les hoax en tout genre. En complément je vous conseille également cet article : Petite méthode pour éviter de gober les intoxs

– L’ANNUAIRE DES SITES « D’INFAUX »  de l’Express (cité ci-dessus)

– ATD Quart Monde (association dont le but est de « penser et agir différemment contre la misère »): vous y trouverez un espace pédagogique ainsi qu’un espace « ressources et documents » très complets. Je vous conseille également de lire ce livret, « lire nuit gravement aux préjugés », qui démontent point par point et à grands coups de chiffres, de données et sources clairement identifiés et vérifiables les préjugés sur les pauvres et les immigrés.

edit du 17/08 : « En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté » Ed. Atelier et Ed. Quart Monde. Pour 5 euros, plus de 100 idées fausses sur les pauvres à démonter (lien pour commander en commentaire).

Concernant les nombreux hoax qui circulent sur les aides sociales et leur redistribution, il suffit juste parfois de se rendre sur le site de la Caf ou celui du Service Public, ce dernier permettant de consulter des fiches pratiques sur des thèmes très variés (papier et citoyenneté, famille, social et santé…). Vous y trouverez des infos sûres et précises.

– Article du Monde,  7 idées reçues sur les immigrés et l’immigration en France : clair, précis, utilisant des graphiques simples, il est d’accès facile et très clairement « sourcé ».

Amnesty International – « 10 préjugés sur les migrants et comment y répondre »

– femme.gouv.fr : un site avec de nombreuses ressources (dossiers et publications diverses), des informations juridiques (IVG, droit du travail…), des numéros d’aide…

– Google, tout simplement. Il suffit parfois d’une courte recherche pour démonter n’importe quelle rumeur, hoax ou fausses informations, avec toujours un oeil avisé, à la recherche de documents avec source(s) identifiée(s).

 

*(La liste est loin d’être complète alors n’hésitez pas à apporter votre pierre à l’édifice)*

descartes

 

A noter : cet article pourra être amené à évoluer au fil des échanges et de vos apports. Il n’a pas pour vertu d’être un modèle du genre mais plutôt une aide pour lutter contre les préjugés basée sur mon expérience personnelle à travers la pratique régulière des réseaux sociaux.

signature

Publicités

4 réflexions sur “Petit guide pour mieux lutter contre les préjugés sur la toile

Dites moi tout !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s