Retrouver son enfant intérieur #2


Bannière un écrit un défi

défi semaine 2

Cette deuxième semaine de défi s’avère particulièrement difficile à mettre en place. Je suis en effet en charge d’un remplacement compliqué me demandant une charge de travail énorme et qui pourrait se prolonger jusqu’à la fin de l’année scolaire. Etant dans le doute et l’angoisse en permanence quant à la suite des événements, il m’est très compliqué de maintenir une attitude bienveillante envers moi même.

J’ai bien tenté de m’adresser quelques messages positifs chaque matin mais ils sonnaient faux telle une récitation sans conviction d’un bon élève pour faire plaisir à sa maîtresse.

Je n’ai pas vraiment non plus  eu le temps de m’accorder des moments de détente juste pour moi, mon innocence et mes jeux d’enfants étant restés au placard à défaut d’autres choix…

J’ai donc tout simplement décider d’écrire à l’enfant que j’étais et de lui insuffler un peu de cette bienveillance qui m’a manqué cette semaine. Elle en a bien besoin.

Ma petite Céline,

Je suis heureuse de pouvoir te consacrer un peu de mon temps. Il y a longtemps que je voulais t’écrire. Tu verras, cela nous fera du bien à toutes les deux !

Je sais à quel point ta vie te semble dure parfois. Tu n’arrives pas à imaginer qu’elle puisse être différente un jour. Pourtant tu rêves parfois d’être déjà une adulte pensant que cela réglerait tout comme par magie. Et tu n’as pas complètement tort. Mais le chemin pour aller mieux est encore long, je ne vais pas te mentir. Je pourrais te dire que tout va s’arranger et que tu oublieras toutes tes souffrances. Mais je te mentirais. Le fait que tu ne  sois encore qu’une enfant ne m’autorise pas à le faire. Le mensonge n’est pas plus tolérable parce que tu as 10 ans. Tu mérites mieux.

Tu dois désormais te demander ce qui pourrait nous faire du bien à toutes les deux après ce que je viens de te dire. Sois patiente, j’y viens !

Oui, ton adolescence ne sera pas de tout repos. Il y aura des hauts et des bas. Tu auras parfois l’impression de toucher le fond. Mais crois moi, tu n’en seras que plus forte. Je ne dis pas qu’il faut forcément en passer par là pour devenir quelqu’un de solide mais les blessures du passé nous préparent à affronter l’avenir avec une armure chaque fois renforcée. L’adulte que tu deviendras doit beaucoup au courage de la petite fille que tu es.

Je ne te demanderais pas de changer ou d’être différente. Reste cette personne douce et en empathie, détestant l’injustice. Continue d’avoir confiance en l’être humain car il est plein de ressources comme tu as su en faire la preuve à plusieurs reprises. N’aie pas honte non plus de ressentir ce que tu ressens pour ton frère. Tu as le droit de le détester pour ce qu’il fait. Ce n’est pas à toi d’en prendre toute la responsabilité. Je te promets qu’un jour tu seras délivrée de ce fardeau.  Ta vie sera belle, tu seras aimée pour celle que tu es, tu aimeras en retour, tu te construiras une belle famille parce que tu en as les ressources.

Tu réaliseras certains de tes rêves pendant que d’autres attendront de l’être ou t’aideront à avancer.

Mais ce qui me semble primordial au-delà de tout le reste c’est que tu dois apprendre à t’aimer davantage. Tu es une belle personne, n’en doute plus jamais et ne laisse personne te faire croire le contraire. Tu mérites d’avoir ce que tu veux, de vivre une belle vie entourée de ceux que tu aimes et que tu auras choisi. Fais de ta sensibilité une force, ne sois pas gênée par ta tristesse, tu en as le droit !

Ma petite Céline, quand tu douteras, quand tu te sentiras si désespérée, n’oublie pas ce que je viens de te dire. Tu n’es pas seule tu sais. Et je suis plus que certaine que tu trouveras toujours une personne à qui te raccrocher. Tu penses parfois avoir si peu d’amis mais ce sont eux pourtant qui te sauveront la vie.

Alors aime toi, prends soin de toi et ne renie jamais celle que tu es ! Tu es quelqu’un de bien !

Ta grande Céline

signature

 

Publicités

23 réflexions sur “Retrouver son enfant intérieur #2

  1. C’est pas toujours facile de pouvoir prendre le temps pour soi. Je te souhaite de pouvoir le faire, très bientôt.
    En attendant, cette lettre avec ton Toi du passé, c’est aussi un moment où tu as pris le temps d’être en tête à tête avec toi même, et ça c’est positif !!!

    J'aime

    • Merci 💜 Ça me touche beaucoup ce que tu dis car je j’apprécie vraiment. J’aime te lire, j’aime ta sensibilité et ta bonne humeur aussi ! C’est toujours un plaisir d’échanger !
      Pfff trop de bienveillance entre nous 😉

      J'aime

  2. J’adore vraiment ta lettre ! elle est si touchante et tellement inspirante !
    Cette phrase « les blessures du passé nous préparent à affronter l’avenir avec une armure chaque fois renforcée » m’a marquée et je pense m’en servir pour un prochain projet scrap ! du coup j’ai mit ton article en favoris pour la retrouver !
    J’ai déjà donné mes deux votes pour ce défi mais sache que si j’en avais eu un 3ème je te l’aurais donné tout de suite.
    J’espère que malgré tout le travail que tu as en ce moment tu trouveras un moment pour te détendre 🙂

    J'aime

  3. Pingback: Mon enfant intérieur #25 | Céline et son Bric à Brac en Vrac

Dites moi tout !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s