Vous reprendrez bien un peu de Slut Shaming ?


En Une Humeurs le 22/02/16

En Une Humeurs le 22/02/16

Cet article traînait depuis un moment dans mes brouillons et attendait en vain de pouvoir sortir de l’ombre. Faute de temps ou de pouvoir trouver les mots justes, il s’était fait une raison. Et puis aujourd’hui après un énième partage de vidéo montrant une fille se maquillant « outrageusement  » et la ribambelle de commentaires nauséabonds qui vont avec je me suis dit qu’il était temps de lui faire prendre l’air.

Je n’ai pas la prétention d’être une féministe chevronnée, je débute en la matière et chaque jour je m’attelle à déconstruire tout ce que la société patriarcale a tenu à m’inculquer pour me faire avaler un certain nombre de couleuvres. Le Slut Shaming, petit jeu préféré de bon nombre de connectés, en fait partie.

Avant d’aller plus loin, c’est quoi le Slut Shaming ?

Le Slut Shaming se traduit littéralement par « faire honte aux salopes » et consiste à blâmer les femmes dont la tenue, le comportement sexuel, le maquillage ou l’allure générale ne correspondraient pas aux normes dominantes dans une société. [Source : ici]

En gros il s’agit de culpabiliser , juger sévèrement et disqualifier toute femme ayant une attitude « hors norme », « trop sexy » ou sexuellement explicite, la stigmatisation n’étant jamais bien loin.

Il y aurait donc les « salopes » et puis  les autres, celles que l’on peut dénigrer, mépriser, traiter avec violence et puis les autres, celles qui couchent le premier soir, utilisent des sex toys, multiplient les amants et puis les autres, celles qui se maquillent trop, s’habillent trop court, montrent leurs seins et puis les autres, celles qui méritent qu’on les agresse parce qu’elles l’ont bien cherché et puis les autres…

Ces distinctions n’ont clairement aucun sens. Il existe des femmes, sans jugement de valeurs, sans manichéisme, toutes libres de mener la vie qu’elles ont choisie. Estimer qu’il y a des femmes fréquentables et ayant une conduite irréprochable en opposition à la « salope », cette « moins que rien », ne fait que servir une société machiste où la liberté sexuelle et le fait de s’assumer et d’aimer son corps est un crime, du moins pour le « sexe faible », cela va s’en dire.

Pour ma part je ne me maquille jamais ou presque, je me cache plutôt sous des vêtements larges et ternes. Je n’ai pas eu beaucoup d’amants et en parle avec pudeur. Cela ne fait pas de moi un modèle de vertu. A vrai dire, on s’en moque. Mon corps, mon apparence, mes désirs n’appartiennent qu’à moi.

Alors quand je vois des hommes et des femmes qualifier de « pute » cette fille qui sur sa chaîne Youtube fait un tuto maquillage trop marqué à leur goût, quand je lis un commentaire disant que Kesha, chanteuse américaine violée par son producteur, a bien cherché ce qui lui arrivait avec son allure de « salope » ou encore qu’avec sa tenue cette autre actrice ressemble à une star du porno (l’insulte ultime apparemment), quand encore on met en opposition les seins de la mère allaitante avec ceux  de cette femme qui aime son corps et met en valeur sa poitrine, j’ai juste envie de vomir. C’est en tenant ce genre de propos que l’on autorise le harcèlement de rue, que l’on propage la culture du viol et l’idée qu’une agression sexuelle peut se justifier, que l’on divise les femmes, que l’on restreint nos libertés.

Parfois certains tentent une explication bancale ou de mauvaise foi pour expliquer leurs mots là où d’autres préfèrent dire que ce n’est pas si grave, qu’il s’agit juste de rire un peu, qu’il faut savoir se dérider, que ce n’est pas bien méchant finalement… Pour ma part la « salope » n’existe pas ou alors nous le sommes toutes !

Et si en fait on nous fichait simplement la paix ?!

 

Afficher l'image d'origine

Si cette illustration est la vôtre, faites vous connaître que je rende à César ce qui lui appartient.

signature

 

Publicités

12 réflexions sur “Vous reprendrez bien un peu de Slut Shaming ?

  1. Certains n’ont que ça à faire de critiquer tout ce qui passe devant leurs yeux…c’est bien malheureux. Les victimes de ces commentaires débiles devraient ne pas y prêter attention, passer outre mais cela est fort probablement impossible. Même si on sait qu’on les emmerdes tous ces sales cons ça nous touche…Je ne sais pas qui est la nana dont tu parles mais j’espère pour elle que les commentaires bienveillants sont plus nombreux que les nauséabonds :-/

    J'aime

    • Je ne sais pas qui est cette fille, sa vidéo circule sur les réseaux sociaux et apparemment elle a une chaîne youtube. Cet exemple est celui qui m’a poussé à écrire cet article, un peu la goutte d’eau qui a fait déborder le vase mais il y en a tellement d’autres…
      Et malheureusement, il n’y a pas que des hommes pour dire des horreurs… Si au moins on pouvait se serrer les coudes entre filles on serait plus fortes !

      J'aime

  2. Merci pour ce billet. Cela fait plusieurs années que je m’éduque et me deconstruit sur le sujet du patriarcat. Je me sens moins seule 😉
    Que dire aussi de ces fillettes renvoyées chez elles car habillées trop « dénudé », ce qui perturberait..
    leurs camarades de classe masculins. Slut shaming dès le plus jeune âge, ça donne envie de pleurer.

    J'aime

  3. J’en ai marre de toute cette méchanceté partout, de ces commentaires blessants… Je ne suis pas forcément d’accord avec des tenues trop courtes sur des filles bien jeunes, et je n’aime pas les maquillages trop marqués ni les comportements un peu allumeurs mais de là à vouloir insulter, il y a un monde ! Si quelque chose de ce type nous dérange, c’est peut-être que nous n’avons pas à regarder. Avec cette société voyeuristique, tout le monde se permet tout et n’importe quoi et va de commentaires en commentaires, en répandant insultes et irrespect. Cela me rend malade…

    J'aime

    • On peut ne pas aimer un maquillage trop marqué parce que ce n’est pas à notre goût, ce n’est pas un problème. Tant qu’il n’y a pas de jugements sur la personne ou de raccourcis sur sa vertu, tout va bien. 😉
      Je crois que les réseaux sociaux n’ont fait qu’amplifier tout ça. C’est tellement plus facile et lâche de s’acharner sur quelqu’un derrière son écran… Vive le cyber harcèlement…

      Aimé par 1 personne

Dites moi tout !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s