Ferme les yeux… #11


Bannière un écrit un défi

écrit semaine 11

Ferme les yeux et rêve...

Quand j’étais enfant puis adolescente, c’est souvent en fermant les yeux que je trouvais du réconfort le soir dans ma chambre, mon refuge. J’avais cette impression que le monde qui s’offrait à moi ne pouvait être sali par les mots, les colères des autres. Je me laissais aller à mes divagations et l’univers ainsi créé  m’apaisait et m’entourait de chaleur.  J’y étais aimée, choyée, j’étais importante.

La rêveuse que j’étais s’autorisait à se mettre tantôt dans la peau d’une grande actrice admirée, aux choix artistiques audacieux, menant grand train, tantôt dans la tête d’une héroïne romanesque aux amours passionnés. Rien ne m’était interdit, je n’étais jamais ridicule ou trop timide.

Ferme les yeux et oublie…

Quand une journée s’avère éprouvante car remplie de conflits, de disputes, de combats, il est parfois bon de fermer les yeux, tenter de dormir pour oublier puis les ouvrir à nouveau pour repartir du bon pied, prête à reprendre sa vie en main : fermer les yeux comme un rideau qui se ferme sur une représentation ratée pour la rejouer ensuite en tenant compte de ses propres limites.

La maman que je suis a appris à ne pas ressasser et à oublier pour ne pas devenir cette personne aigrie tant redoutée. J’y arrive de plus en plus.

Ferme les yeux et pardonne…

Quand quelqu’un blesse, il peut être bon parfois de fermer les yeux sur ses erreurs parce qu’il y a parfois des circonstances atténuantes, de la souffrance chez l’autre, un mal être qui s’exprime maladroitement.  Pardonner c’est aussi fermer les yeux sur ces mots/maux qui touchent.

La personne peu rancunière que je tente d’être le plus souvent sait fermer les yeux quand il le faut et j’aime aussi que d’autres le fassent quand je suis celle qui se sent mal et blesse sans le vouloir.

Fermer les yeux, rêver, oublier, pardonner…

signature

Publicités

13 réflexions sur “Ferme les yeux… #11

  1. Pingback: Une douleur sourde et lancinante… – Dans mon Bric à Brac en Vrac, il y a …

  2. oh Céline, c’est si bien dit, si bien écrit… Un choix tellement juste !
    Je n’ai pas le temps de lire…. aussi, je me contente des coups de coeur d’Ago et je suis heureuse qu’ils m’aient amenée sur ce bel article !

    J'aime

  3. C’est joliment dit tout ça, petit j’avais un peu la même habitude que toi (enfin pas tout à fait, je ne rêvais pas d’histoires d’amour mais plutôt d’histoires d’agent secret) 😉

    J'aime

Dites moi tout !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s