Ma véritable force #15


Bannière un écrit un défi

écrit semaine 15

Il y a quelques temps, sur mon autre blog, je parlais de ma fragilité, de mon combat contre la dépression. Quand j’ai lu ce thème, ce billet m’est revenu en tête :

Il y a bientôt sept ans…

Je devrais être au travail mais je n’en ai plus la force, plus l’envie. D’ailleurs je n’ai plus envie de rien. Tout m’indiffère, me stresse ou m’angoisse, au choix. Je suis seule, désespérément seule… J’ai des gens autour de moi, peu, mais ils sont là. Pourtant, je ne ressens qu’un grand vide. Cela fait déjà plusieurs années que cette solitude est mienne. Le plus souvent elle me convient, je suis une solitaire dans l’âme. Je sors peu et préfère la tranquillité et le calme de mon petit « chez moi ». Je suis casanière, c’est sans doute ça. Mais aujourd’hui et depuis quelques mois, cette solitude m’est insupportable.

Rien ne bouge dans ma vie […]

Je pleure un peu mais pas tant que ça. Et puis je me lance…  Enfin j’essaie mais je n’arrive pas à me libérer de ce mal-être. J’ai tenté de quitter cette univers angoissant sans succès. […]

Aujourd’hui…

Je suis maman, j’ai deux enfants, un amoureux depuis 6 ans et un mois. Je viens d’acheter une maison. Je n’ai plus de frère, il est sorti de ma vie. Une thérapie et deux pitchounes plus tard, j’ai appris à pardonner à mes parents. J’ai des projets, des envies.

Et pourtant, je le sais au fond de moi, je reste fragile. Je sens venir ce moment où il est temps de réagir avant d’aller plus mal. J’ai appris à connaitre ces petits signes précurseurs qui annoncent la dépression. J’ai un terrain favorable. […]

Finalement…

La dépression est une maladie avec ses symptômes, ses causes, son traitement. Je ne sais pas si je l’ai complètement vaincue mais je la maîtrise, je la connais par coeur, je la sens venir, je sais agir à temps. Pour autant je sais que je ne serai jamais à l’abri d’une rechute.

Alors je parle, je dis ce qui ne va pas. J’exprime plus facilement ma colère. J’ai arrêté de taire mon mal être. Du moins j’essaie.

[article complet]

Et si elle était là ma véritable force ? Et si lutter contre ma nature dépressive était ce qui me pousse à être un peu plus forte chaque jour ? Je n’ai pas vraiment de réponse mais il est vrai que chaque phase de déclin surmontée, chaque crise contrôlée me demande une force dont je ne me croyais pas capable.

De ma fragilité est née cette force qui m’aide à tenir. Et je me dis qu’au lieu de minimiser cette capacité à m’en sortir, parfois seule, parfois non, je devrais tout simplement en être fière.

Oui, ma véritable force  est peut être dans cette lutte permanente pour vaincre cette trop grande fragilité.

signature

 

Publicités

13 réflexions sur “Ma véritable force #15

  1. Comme je te comprend… je sens ce sentiment arrivait des fois, et hop, je me fous un coup de pied bien placé et ça repart !! Mais tout ça est, des fois, bien fatiguant, et difficile à expliquer aux autres

    J'aime

  2. je suis touchée par tes mots car nous avons un point commun avec cette saleté de dépression. Moi c’est plus récent. Mais comme toi j’arrive à voir les signes maintenant quand elle revient!

    J'aime

  3. Des mots et un combat que je ne comprends que trop bien !!
    En effet même si certains ne comprennent pas toujours, ces petites victoires deviennent une force oui !
    Merci d’en avoir parlé… tes mots m’ont énormément touchés… ❤

    J'aime

Dites moi tout !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s