Ce que j’adore #19


Bannière un écrit un défi

écrit semaine 19

J’aurais pu vous faire la liste de ce que j’adore (mes enfants, mon homme, le chocolat, Gladiator, le déhanché de Justin Timberlake, la mousse au citron de ma grand-mère…) mais j’ai l’impression de l’avoir déjà fait mille fois. Et comme je déteste radoter, je vous épargnerai donc une énième rediffusion.

Cette semaine je vais plutôt m’attarder sur ce que j’adore en ce moment tout particulièrement, ce que je chéris plus que tout, ce qui m’apaise et me fait du bien. Pour vous en parler, il faut d’abord que j’évoque ce que je déteste, ce qui m’horripile, ce qui m’exaspère au plus haut point.

Depuis toujours j’ai du mal à supporter le bruit, les gens qui parlent trop forts (et quand on connait ma famille c’est un peu handicapant) ou tous en même temps, ceux qui ne s’écoutent pas… En devenant maîtresse, cette intolérance au « trop plein » de bruit a façonné en partie l’enseignante que je suis. J’aime les ambiances de classe posées, silencieuses, sereines. Je suis très exigeante sur la prise de parole. Pourtant bien souvent, je dois surtout agir en fonction de la réalité du terrain, du public en face de moi et j’apprends donc régulièrement à réévaluer mes exigences. Depuis que je suis maman, j’ai du également les adapter au quotidien avec deux enfants qui parlent forts, font du bruit et n’écoutent rien eux aussi, crient, (me) réclament encore et encore et encore (« Mamaaaannnnnnn, mamaaannnnnn, mamaaan !!! »).

La plupart du temps je m’en sors, je prends sur moi. Mais ces derniers jours  la tâche est ardue… La faute à ma fatigue, à des élèves extrêmement agités, à mes propres enfants à l’énergie débordante… je ne sais pas. Toujours est-il que, moi  la prêtresse du silence, je me retrouve à faire autant de bruit que les autres pour me faire attendre et exister au milieu du brouhaha, du tumulte, du tapage… Le cercle vicieux, le chien qui se mord la queue… bref vous avez compris.

Ce que j’adore en ce moment se résume donc au

silence

Juste le

silence

Ce putain de

silence

Je rêve d’une journée seule, perdue au milieu de nulle part, loin de tout, dans le silence de la nature où les seules bruits autorisés à chatouiller mes oreilles seraient ceux des petits oiseaux amoureux et du vent dans les branches des arbres en fleurs ou secouant les herbes folles (oui, je vous vends du rêve là), juste pour remettre les compteurs à zéro et me souvenir que OUI le silence existe vraiment et que l’on peut vivre autrement que dans un bourdonnement permanent. Souvent je me contente d’une soirée devant mon ordinateur pendant que les enfants dorment paisiblement. Et c’est déjà pas si mal.

giphy.com

giphy.com

signature

 

 

Publicités

6 réflexions sur “Ce que j’adore #19

  1. Moi aussi j’apprécie le silence et fuit le bruit !!! Mais comme toi j’ai deux enfants qui en font beaucoup! Je parle même pas du voisinage… Peut-être est-ce pour cela que je parle peu, je garde le silence car je veux du silence!
    Je peux donc assez bien imaginer ton envie du moment !!

    J'aime

Dites moi tout !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s