SOS d’une Terrienne en détresse [ou comment reprendre pied]…


Plus d’un mois que je n’ai pas écrit ici, plus d’un mois que je n’ai pas relevé mon défi, plus d’un mois d’absence sur le blog parce que dans ma vie tout est compliqué en ce moment.

Sans entrer dans les détails je vis des moments difficiles, un grand épuisement psychique d’après mon psy plus qu’une dépression. Cet épuisement est là depuis longtemps mais j’ai tenté encore et encore de l’ignorer pensant que les vacances y mettraient fin. En vain… Il faut parfois se rendre à l’évidence, à force de tirer sur la corde, je me suis mise en danger. Quand les liens qui me maintenaient la tête hors de l’eau se sont rompus, je me suis retrouvée vite submergée, incapable de reprendre pied. Cette rentrée scolaire chaotique et très éprouvante nerveusement m’a poussée à réagir.

Il y a 3 semaines, j’ai craqué. Ce fut violent, intense, viscéral mais nécessaire… Je voulais démissionner, tout quitter, dormir encore et encore pour retrouver un peu de force. Je n’en pouvais plus de tout porter depuis des années. Aujourd’hui, je vais mieux, je me soigne, j’entreprends un vrai travail sur moi, sur ma vocation d’enseignante. Je suis aidée dans ce cheminement par des personnes formidables, bienveillantes et à l’écoute : des professionnels mais aussi ma famille, ma cousine et confidente retrouvée, mes amies du net…

Je ne sais pas de quoi sera fait mon avenir professionnel. Peut être retrouverai-je le goût d’enseigner ? Peut être qu’en soignant cet épuisement j’envisagerai les choses différemment, avec plus de recul et de bon sens ? Pour l’instant je dois me recentrer sur l’essentiel et assez égoïstement penser plus à moi, à mon bien être.

Actuellement, je suis en arrêt : je dors beaucoup, je sors peu, je n’ai envie de rien. Mais ça me va. C’est une première étape : le repos, celui du corps et de l’esprit. Je suis incapable d’autre chose de toute façon. Je culpabilise encore d’avoir d’une certaine manière abandonné mes élèves, de faire subir cela aux miens. J’ai du mal à approcher une école. Il paraît que même les enseignants peuvent avoir une forme de phobie scolaire, je n’en suis pas si loin. Tout ça passera, avec de l’aide, du soutien et du temps.

Ce billet très personnel ne se veut pas une lamentation sans fin mais plutôt un message d’espoir. Tout n’est pas perdu. On peut toucher le fond et s’en relever. Ce n’est pas simple, le chemin peut être long mais si je n’avais qu’un seul conseil à donner ce serait celui-ci :

il ne faut jamais négliger, sous-estimer ou ignorer son mal être. Il faut en parler et parfois accepter de lâcher prise pour son propre bien, pour celui de ceux que l’on aime.  Lancer un SOS pour s’en sortir.

Prenez soin de vous !

Source : http://pactressia.tumblr.com/post/11238062249/i-think-i-need-help

Source : pactressia.tumblr.com

signature

Publicités

18 réflexions sur “SOS d’une Terrienne en détresse [ou comment reprendre pied]…

  1. Bonjour,
    Ton billet fait forcément écho en moi !
    Mon mari a été victime d’un épuisement professionnel … un jour plus rien, il est parti avec les pompiers de son travail … et n’a jamais pu y remettre les pieds … la reconstruction fut longue mais il faut le temps qu’il faut … reconversion professionnelle au programme quand il a été à même d’enfin réfléchir.
    Prends le temps qu’il te faut pour guérir, ne culpabilises pas (je le dis, mais je sais que c’est un sentiment qui reste longtemps).
    C’est très bien, si tu es bien entourée, c’est essentiel pour arriver à sortir de ce tunnel.
    BIIIIZZZZ

    J'aime

  2. Même lointain mon soutien est réel . Repose toi , prends le temps de te reconstruire , parce que quoi qu’il en soit , la vie aussi chaotique qu’elle soit est belle . Bisous

    J'aime

  3. Courage pour sortir de ce tunnel…tu as été assez forte pour demander de l’aide ; aie confiance en toi…tu vas y arriver! Je t’envoie plein de pensées positives

    J'aime

  4. Arrête je me vois dans ton billet
    Je suis épuisée au saut du lit quand je vois l’ampleur de ma journée ! Et pourtant je ne suis pas chef d’entreprise non, juste employée avec deux enfants !!!! 😒 mais bon
    En tout cas prend soin de toi et repose toi ! Bises 😘

    J'aime

  5. Reconnaître qu’on va mal c’est déjà le début de la guérison et toucher le fond permet de donner le coup de pied qui permet de remonter 😉
    Recentre toi et tout reviendra de lui-même 🙂

    J'aime

Dites moi tout !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s